La présence musulmane en Pologne

Origine et héritage tatar

Cette présence historique en Pologne est représentée par la communauté Tatar. L'origine de ce peuple remonte au nomadisme d'anciennes communautés turques en Mongolie et dans les contrées de l'actuel Kazakhstan. On parle également de Tartares pour désigner les Tatars, par analogie aux barbares, cette désignation remontant au moyen-âge.
La communauté tatar est aujourd'hui constituée d'environ 5000 personnes tandis que la communauté musulmane issue de l'immigration, essentiellement en provenance du Moyen-Orient est quant à elle estimée à 20 000 personnes environ.
La première présence en Pologne et en Lituanie de ces tatars remonte vers la fin du XIVème siècle, époque où une partie d'entre-eux fuyaient les conflits internes qui minaient l'empire turco-mongol des steppes d'Eurasie (Horde d'or). Une seconde vague arrivée en terres slaves vers la fin du XVIIème siècle fuyait elle le despotisme ottoman d'alors et fut accueilli sous le règne du roi Jan Sobieski. Les musulmans tatars furent libres de pratiquer leur religion et purent bénéficier de l'octroi de terres et de privilèges y compris de ceux de la noblesse, ils avaient une représentation au parlement polonais. Les tatars ont combattu au côté des polonais aussi bien lors de la bataille de Grunwald (écrasement de l'ordre Teutonique par les armées du royaume de Pologne-Lituanie en 1410) que durant la seconde guerre mondiale.
Certains descendants de cette communauté tatare polono-lituanienne sont devenus célèbres comme le Prix Nobel de littérature Henryk Sienkiewicz (1905) ou Karolis Dionyzas Bučinskis internationalement connu du grand public sous son nom d'acteur Charles Bronson.
La communauté Tatar est aujourd'hui concentrée dans la région nord-est de la Pologne (Podlachie), c'est là que sont visibles 2 mosquées en bois, l'une à Kruszyniany non loin de la frontière biélorusse et l'autre à Bohoniki.
Les Tatars sont actuellement représentés à travers l'association des musulmans de Pologne Muzułmański Związek Religijny.

Ci-dessous: la mosquée et le cimetière musulman de Kruszyniany.
Mosquée et cimetière musulman de Kruszyniany en Pologne

Les musulmans en Pologne

Dès les années 60-70, des musulmans en provenance d'Iran, d'Afghanistan et aussi de pays du moyen orient et d'Afrique sont venus en Pologne pour étudier dans les universités et certains se sont installés dans le pays. Après la chute du communisme et l'avènement de la démocratie durant les années 80, d'autres musulmans en provenance de Turquie, de Bosnie, d'Irak arrivèrent en Pologne, ainsi que de très nombreux réfugiés tchétchènes et des réfugiés venus d'Afghanistan et du Pakistan.
Aujourd'hui on trouve des moquées à travers le pays à Varsovie, à Gdańsk, à Białystok, à Wrocław, à Poznań, à Lublin ainsi que des salles de prières à Bydgoszcz, Cracovie, Łódź, Olsztyn, Katowice et à Opole.

Ci-dessous: la mosquée et le siège de la communauté musulmane de Varsovie.
Mosquée et siège de la communauté musulmane de Varsovie

>> Retrouvez les créations orientales créées par Jacques Lahitte pour Tolonensis Creation